Médicaments pour personnes âgées : Une promesse de longévité ou un risque d’iatrogénie ?

397
0
Médicaments chez les seniors

La prise régulière de plusieurs médicaments chez les personnes âgées est à la fois bienfaisante et néfaste. En effet, elle augmente la longévité des seniors même atteints de maladies graves. Cependant, les effets indésirables (iatrogénie, dépendance, etc.) deviennent fréquents aux points d’inciter les médecins à prescrire des placébos.

Dans tous les cas, la médication effrénée des personnes âgées nécessite la prise d’une mutuelle efficace pour rembourser intégralement les achats pharmaceutiques coûteux.

Dans la suite, le Magazine de « Mutuelles-comparateur.fr » donne plus de détails sur les effets des médicaments en quantités abondantes.

Médicaments pour les personnes âgées : Quels impacts sur leur santé ?

Les médicaments pour les personnes âgées sont à l’origine de 10 % des hospitalisations subies par les plus de 80 ans.

Les effets indésirables de la surmédicalisation entraînent souvent de multiples complications et accidents, à savoir :

  • les syncopes
  • les problèmes digestifs
  • les troubles du rythme cardiaque
  • les chutes des personnes âgées
  • l’augmentation de la sécrétion urinaire, etc.

La surmédication des seniors cause aussi des accidents iatrogéniques. Ainsi, les personnes d’âges avancés voient le nombre de leurs pathologies s’accroît et les consultations chez les différents médecins spécialistes (cardiologue, cancérologue, dermatologue, etc.) deviennent plus fréquentes. Chaque praticien prescrit ses propres traitements, ce qui multiplie les risques de réactions chimiques entre les médicaments.

Pour cela, le magazine santé de « Mutuelles-comparateur.fr » recommande aux seniors, soumis à plusieurs traitements, d’éviter absolument l’automédication afin de minimiser les effets indésirables des interactions médicamenteuses.

Les conséquences d’une prise élevée de pilules provoquent aussi l’affaiblissement de certaines fonctions essentielles du corps (celles des reins, du foie ou encore du système immunitaire).

À ce niveau, le rôle du médecin traitant est primordial. Il doit réussir à mettre d’accord ses confrères pour éviter à leur patient de faire partie des milliers de personnes âgées hospitalisées chaque année à cause des accidents médicamenteux.

Médicaments et personnes âgées : Comment se protéger des iatrogénies médicamenteuses ?

71% des personnes âgées prennent des traitements médicamenteux pour bien vieillir et garder un rythme de vie normal.

Cependant, l’exagération peut déclencher des iatrogénies compliqués, ce qui met la santé des aînés en péril. Afin d’y remédier, le magazine « Senior.mutuelles-comparateur.fr » conseille de :

  • Consulter votre médecin traitant ou celui de la famille :

Le médecin de la famille connaît dans les moindres détails votre état de santé. En cas de respect du parcours de soins, ce praticien transmet vos informations médicales à ses homologues.

  • Mentionner aux praticiens les traitements en cours :

Il est fortement conseillé de mentionner à votre médecin ou aux spécialistes, les médicaments pris après une automédication ou une prescription.

  • Respecter l’ordonnance à la lettre :

Pour éviter les effets indésirables, il est important de respecter l’ordonnance prescrite à la lettre comme la durée du traitement, le nombre de médicament à prendre, les horaires des prises, etc. Il est également judicieux de demander à votre pharmacien d’inscrire les instructions du médecin sur l’emballage de chaque médicament.

D’autres recommandations sont à privilégier comme le fait de recourir à une domotique pour personnes âgées (distributeur de pilule) ou être accompagné par un assistant de vie pour veiller à la bonne santé du senior.

Médicaments chez les seniors: Atouts ou risques pour la santé ?
La moyenne des votes pour l’article est : 4.53 (90.53%) 19 votes

PARTAGER