Accueil Conseils mutuelle senior

Remboursement téléconsultation 2022 : quelle prise en charge de la télémédecine ou la santé à distance par l’assurance maladie et les mutuelles ?

4601
0

Le remboursement de la téléconsultation par l’assurance maladie revient comme auparavant, soit 70 % du BRSS et 100 % BRSS pour le cas d’une affection de longue durée ou les personnes présentant les symptômes du COVID 19. La prise en charge intégrale de ce mode de soins tout au long de la pandémie a pris fin le mois de juillet 2022.

Comme le cas d’une consultation classique (chez le médecin traitant), le remboursement de la téléconsultation se fait sur une base tarifaire de 25 € (cas d’un généraliste), voire plus chez les spécialistes ou les psychiatres.

De plus, certaines mutuelles partenaires à « Mutuelles-comparateur.fr » complètent la prise en charge de la Sécurité sociale et prévoient des forfaits jusqu’à 450 € /an pour l’ensemble des consultations réalisées en ligne.

Cependant, certaines conditions sont à respecter pour avoir droit aux remboursements de la téléconsultation et autres actes de télémédecine. Plus de détails sont à découvrir sur le magazine santé des seniors.

Remboursement téléconsultation en 2022 : quels sont les montants prévus et quels sont les conditions nécessaires ?

Le remboursement de la téléconsultation à partir d’aout 2022 est de 70 % de la base de remboursement de l’assurance maladie et atteint les 100 % si la téléconsultation porte sur une affection de longue durée ou pour diagnostiquer le Covid-19. D’ailleurs, le prix de la téléconsultation est le même que celui qu’une consultation en face-à-face, soit entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité du médecin (généraliste, spécialiste, psychiatre, etc.) et son secteur d’exercice (secteur 1, signataire de l’OPTAM, secteur 2 ou 3).

En ce qui concerne le remboursement des mutuelles santé, certaines compagnies prévoient pour « la santé connectée » des forfaits de 100 € jusqu’à 450 € par an et par bénéficiaire selon le niveau de garanties dans le contrat santé.

Le remboursement de la téléconsultation (branche essentielle de la télémédecine) peut se faire par tout médecin actif quelle que soit sa spécialité, son lieu d’exercice, etc. Ainsi, dans certains cas particuliers, la téléconsultation peut être appliquée par un autre professionnel de santé (infirmiers, auxiliaires médicaux, pharmacien, kinésithérapeute, etc.).

Par ailleurs, pour que la séance de téléconsultation soit remboursée par l’assurance maladie et ensuite les mutuelles santé, 3 conditions importantes sont à respecter :

  1. Le suivi du parcours de soins coordonnés :
    La téléconsultation s’inscrit impérativement dans le respect du parcours de soins coordonné. Cela impose au patient d’être orienté par son médecin traitant vers le médecin téléconsultant. Néanmoins, les cas d’urgence et les téléconsultations pour les enfants de moins de 16 ans sont dispensés de cette condition.
  2. Le praticien de la téléconsultation doit connaître le patient :
    Pour un remboursement complet de la téléconsultation, il est nécessaire que le « médecin téléconsultant » connait le patient d’avance, cela signifie que ce dernier a au moins une consultation physique avec le praticien en face-à-face (cabinet, domicile du patient, etc.) durant l’année qui précède la séance de la téléconsultation. Le cas d’une consultation en ligne chez un spécialiste, c’est le praticien traitant (qui gère le dossier médical du patient) qui envoi à son confrère les données pour pouvoir tarifier convenablement les actes effectués.
  3. Présence d’équipement suffisant :
    Les téléconsultations ne seront remboursées que si elles sont réalisées par vidéo-conférence et pas par téléphone. Le patient est tenu d’avoir un équipement suffisamment performant (Ordinateur / tablette, caméra, micro, débit de l’internet, etc.) pour pouvoir réaliser les actes de la télémédecine sans intervention ou rupture de la séance. Pour cela, l’assurance maladie étudie la possibilité de prévoir une aide financière à certains profils d’assurés pour bien s’équiper.

Le respect des 3 conditions susmentionnées permet des remboursements satisfaisants après la séance de la téléconsultation ; Alors, demandez maintenant vos devis gratuits afin de choisir la meilleure complémentaire santé qui couvre la télémédecine.

Alors, comment se paye la téléconsultation en ligne ?

La téléconsultation médicale se paye en ligne avec différentes manières, soit par :

  • Chèque ou virement bancaire
  • Paiement en ligne par carte.

Le médecin téléconsultant peut recourir au dispositif de « tiers payant ». Dans ce cas, le patient consulte en ligne sans avance de frais et tout sera transmis directement à l’Assurance maladie.

Entre-autres, si la téléconsultation se réalise sur une plateforme en ligne, il se peut que le paiement soit prélevé automatiquement de votre carte bancaire à la fin du rendez-vous.

Remboursement téléconsultation pharmacie : comment est effectuée la prise en charge en officine ?

Le remboursement de la téléconsultation en pharmacie se fait de la même façon qu’une visite en cabinet médical et les montants perçus se calculent selon l’acte à réaliser ainsi que le niveau de garantie de la mutuelle de l’assuré.

En effet, le pharmacien met à disposition un plateau technique nécessaire à la réalisation de la téléconsultation et se charge de son organisation en prenant contact avec le médecin téléconsultant. Les entretiens médicaux en pharmacie sont réalisés par vidéotransmission avec des protocoles qui assurent la sécurité, confidentialité et traçabilité des échanges.

Un local fermé et des équipements bien adaptés aux situations cliniques des patients sont nécessaires pour la réalisation d’une téléconsultation de qualité. De plus, le pharmacien doit se doter du matériel suivant :

  • Un stéthoscope connecté
  • Un otoscope connecté
  • Un oxymètre
  • Un tensiomètre

Remboursement téléconsultation 2022 : quels sont les avantages et les inconvénients de la santé à distance ?

La téléconsultation est de plus en plus pratiquée par les patients surtout avec la crise du convid-19 qui a eu un impact positif sur le nombre des actes en ligne réalisés. La santé à distance amplement recommandée par l’assurance maladie pour éviter les déplacements vers les médecins et les établissements hospitaliers présente plusieurs avantages tel que :

  • Le gain du temps et d’argent pour le patient comme les frais de déplacement ou les temps d’attente importants avant de consulter
  • La lutte contre les déserts médicaux vu que la télémédecine est accessible par n’importe quel dispositif connecté

En revanche, Plusieurs seniors n’ont pas encore pu accéder aux plateformes qui proposent la téléconsultation. Ceux qui ne disposent pas d’un smartphone, d’un ordinateur ou d’une bonne connexion internet se trouvent privés de la santé à distance.

Remboursement de la télémédecine : quel avenir pour la téléexpertise et la télésurveillance à moyen terme ?

La téléconsultation est l’une des branches de la télémédecine en plus de la téléexpertise et la télésurveillance. Elle est considérée maintenant comme acte médical reconnu et remboursable par tous les acteurs de santé (caisse assurance maladie, complémentaire santé, etc.).

En ce qui concerne la télé-expertise et la télésurveillance médicale (techniques de traitement médical en ligne), elles sont encore limitées aux unités de recherche médicale et aux ingénieurs de santé.

Toutefois, les médecins auront la possibilité de recourir à des télé-expertises (en live ou via messagerie sécurisée) avec le consentement du patient. En premier temps, les téléexpertises en plus des télésurveillances vont être appliquées aux :

  • soins nécessaires dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD)
  • patients atteints de maladies rares
  • personnes âgées résidentes dans les EHPAD ou autre établissement médical
  • certains cas de personnes prisonnières.

Les actes de télémédecine sont désormais généralisés à toute la population d’ici fin 2023. Alors, ne perdez plus le temps, réalisez maintenant vos devis en ligne pour comparer entre plusieurs mutuelles qui remboursent pleinement les actes de télémédecines.

4.9/5 - (19 votes)