Télémédecine remboursée : coup d’envoi des remboursements de la téléconsultation par la sécurité sociale et les mutuelles santé

1720
0

Désormais, la télémédecine ou « la santé à distance » est couverte par la sécurité sociale et plusieurs mutuelles santé partenaires à « Mutuelles-comparateur.fr ».

Actuellement, l’assurance maladie rembourse la téléconsultation ; cet acte principal de télémédecine est pris en charge à 70 % du BRSS comme celle d’une consultation classique (chez le médecin traitant). Quant aux mutuelles, elles prévoient des forfaits jusqu’à 450 € /an pour ce genre d’acte médicaux en ligne.

Cependant, certaines conditions sont à respecter pour avoir droit aux remboursements des actes de télémédecine. Découvrez-les via le blog santé des seniors.

Remboursement de la télémédecine : qui la pratique et quelles sont les conditions nécessaires pour être remboursé ?

La téléconsultation, qui est la branche essentielle de la télémédecine, est couverte par les mêmes tarifs de convention des consultations traditionnelles des médecins. Qu’il soit un praticien du secteur 1, 2 ou 3 ; la téléconsultation peut se faire par tout médecin actif quelle que soit sa spécialité, son lieu d’exercice, etc.

Ainsi, dans certains cas particuliers, la téléconsultation peut être appliquée par un autre professionnel de santé (infirmiers, auxiliaires médicaux, pharmacien, kinésithérapeute, etc.).

Par ailleurs, pour que la séance de téléconsultation soit remboursée par le régime de base et ensuite par les mutuelles santé, 3 conditions importantes sont à respecter :

  1. Le suivi du parcours de soins coordonnés :
    La téléconsultation s’inscrit impérativement dans le respect du parcours de soins coordonné. Cela impose au patient d’être orienté par son médecin traitant vers le médecin téléconsultant. Néanmoins, les cas d’urgence et les téléconsultations pour les enfants de moins de 16 ans sont dispensés de cette condition.
  2. Le praticien de la téléconsultation doit connaître le patient :
    Pour un remboursement complet de la téléconsultation, il est nécessaire que le « médecin téléconsultant » connait le patient d’avance, cela signifie que ce dernier a au moins une consultation physique avec le praticien en face à face (cabinet, domicile du patient,etc.) durant l’année qui précède la séance de la téléconsultation. Le cas d’une consultation en ligne chez un spécialiste, c’est le praticien traitant (qui gère le dossier médical du patient) qui envoi à son confrère les données pour pouvoir tarifier convenablement les actes effectués.
  3. Présence d’équipement suffisant :
    Les téléconsultations ne seront remboursées que s’elles sont réalisées par vidéo-conférence et pas par téléphone. Le patient est tenu d’avoir un équipement suffisamment performant (Ordinateur / tablette, caméra, micro, débit de l’internet, etc.) pour pouvoir réaliser les actes de la télémédecine sans intervention ou rupture de la séance. Pour cela, l’assurance maladie étudie la possibilité de prévoir une aide financière à certains profils d’assurés pour bien s’équiper.

Le respect des 3 conditions susmentionnées permet des remboursements satisfaisants après la séance de la téléconsultation ; Alors, demandez maintenant vos devis gratuits afin de choisir la meilleure complémentaire santé qui couvre la télémédecine.

Téléconsultation remboursée : à combien s’élèvent les montants prévus ?

Le prix de la téléconsultation est de même que le tarif qu’une consultation en face-à-face, soit entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité du médecin (généraliste, spécialiste, psychiatre, etc.) et son secteur d’exercice (secteur 1, secteur 2).

De même, les taux de prise en charge sont les mêmes : c’est 70 % du tarif de convention et 100 % si la téléconsultation porte sur une affection de longue durée.

Pour le remboursement des complémentaires santé, plusieurs mutuelles santé partenaires de « mutuelles-comparateur.fr » prévoit pour la santé connectée des forfaits de 100 € jusqu’à 450 € par an et par bénéficiaire.

Dans ce sens, un seul devis en ligne est votre tuyau sûr pour prendre une formule santé qui rembourse les téléconsultations des docteurs.

Remboursement de la télémédecine : quel avenir pour la téléexpertise et la télésurveillance à moyen terme ?

La téléconsultation est l’une des 3 garanties de la télémédecine en plus de la téléexpertise et la télésurveillance. Elle est considérée maintenant comme acte médical reconnu et remboursable par tous les acteurs de santé (caisse assurance maladie, complémentaire santé, etc.).

En ce qui concerne la télé-expertise et la télésurveillance médicale, elles sont encore limitées aux unités de recherche médicale et aux ingénieurs de santé.

Toutefois, à partir de 2019, les médecins auront la possibilité de recourir à des télé-expertises (en live ou via messagerie sécurisée) avec le consentement du patient. En premier temps, les téléexpertises en plus des télésurveillances vont être appliquées aux :

  • soins nécessaires dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD)
  • patients atteints de maladies rares
  • personnes âgées résidentes dans les EHPAD ou autre établissement médical
  • certains cas de personnes prisonnières.

Les 2 actes vont être généralisés à toute la population dès 2020. Alors, ne perdez plus le temps, réalisez maintenant vos devis en ligne pour comparer entre plusieurs mutuelles qui remboursent pleinement les actes de télémédecines.

Remboursement de la télémédecine : les mutuelles y participent pour faire face au phénomène des déserts médicaux

Le remboursement des actes de télémédecine par le régime de base et les organismes mutualistes permet de lutter contre la désertification médicale. Ce dernier constitue un obstacle en matière d’accès aux soins pour une partie grandissante de la population :

Comme le montre le schéma ci-dessus, les zones claires qui représentent les déserts médicaux, sont dispersées partout sur le territoire français.

Comme le montre le schéma ci-dessus, les zones claires qui représentent les déserts médicaux, sont dispersées partout sur le territoire français.

Pour lutter contre ce phénomène inquiétant, la ministre mise sur la télémédecine ; et ce, en collaboration avec les mutuelles, assurances et médecins libéraux.

La « santé connectée » garantit un meilleur accès aux soins par de simples dispositifs déjà disponibles chez soi (ordinateur et internet). Elle présente le pilier du système futur de la santé en France.

Alors, réservez maintenant votre formule pas chère qui rembourse bien les différents actes de médecine à distance.

cliquez ici voor vrouwen bestellen
La moyenne des votes pour l’article est : 4.89 (97.78%) 18 votes

PARTAGER