Accueil Santé & Bien-être Maladie

Hépatite A, B et C : symptômes, causes et risques chez les personnes âgées

2564
0
Hépatite A, B et C

Le virus d’hépatite (a, b ou c) touche annuellement plus que 20.000 personnes en France. En effet, les personnes âgées sont fortement avisées par cette maladie contagieuse. La prévention commence par connaitre les symptômes qui varient d’une simple fièvre, au jaunissement de la peau et des yeux jusqu’aux douleurs au niveau du foie.

Que ce soit virale ou médicamenteuse ; Les signes de l’hépatite passent parfois discrets, tandis que les organes du corps touchés par le virus développent des signes d’inflammation qui s’avèrent mortelles si les traitements retardent trop.

Le magazine santé de « Mutuelles-comparateur.fr » vous dévoile en détails les symptômes de l’hépatite, les facteurs responsables de sa transmission ainsi que les cas où il faut dépister rapidement.

Hépatite a, b et c : quels sont les symptômes de la maladie ?

L’infection au virus de l’hépatite A, B ou C est encore sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée.

Les symptômes de l’hépatite A ressemblent à ceux de la grippe (fatigue, fièvre et maux de tête). Certaines personnes infectées ont des maux de ventre, de la diarrhée et une jaunisse de la peau ou des yeux. D’autres ont des maux au niveau du foie lors de respirer ou après les efforts physiques intenses.

Toutefois, les infectées par les virus des hépatites B (VHB) et C (VHC) semblent en bonne santé et sans le moindre signe ou symptôme particulier. Leurs affections sont plus graves vu la possibilité de transmettre le virus à l’insu du malade et la difficulté d’effectuer un auto-diagnostique.

Le mieux reste de faire un bilan médical annuel pour être sûr de sa bonne santé et l’absence du virus hépatique dans le sang et le foie.

Seniors : Comment attraper l’hépatite a, b et c ?

Comment se transmet le virus qui cause l’hépatite ? Le magazine santé vous divulgue la réponse dans ce qui suit :

hépatite

Il est bien de savoir que les hépatites B et C ne sont transmises ni par l’eau ni par les contacts à l’école ou au travail. Par ailleurs, pour ces deux types d’hépatite, le traitement est capital car le virus responsable peut causer un cancer du foie à moyen terme.

Hépatite médicamenteuse : gare au surdosage du paracétamol

Le paracétamol est un médicament dont la toxicité est prévisible en fonction des doses prises. Pour un senior, il est recommandé de se limiter à 3 grammes par jour. Sinon, ce médicament peut être responsable d’une hépatite cytolytique ou médicamenteuse généralement associée à une insuffisance rénale aiguë.

Plusieurs autres médicaments en surdoses sont responsables d’hépatite. Le mieux est de bien lire les notices, surtout la partie sur les effets secondaires.

Seniors Vs hépatite : dois-je effectuer un dépistage hépatique dans l’immédiat ?

Le dépistage est primordial pour prévenir tout type d’hépatite. Toutefois, il est recommandé de vérifier si vous correspondez à l’un ou plusieurs de ces cas suivants :

  • des hospitalisations répétées ou pour des soins lourds
  • une intervention chirurgicale majeure
  • des examens invasifs
  • une consommation des drogues, par sniff ou injection
  • des tatouages ou piercing sur le corps
  • une naissance ou un séjour dans une région où les hépatites sont fréquentes (Asie, Afrique, etc.)
  • une période passée en prison
  • des séances d’acupuncture, etc.

Si vous avez répondu par OUI même à une seule de ces questions, vous pouvez être infecté. Il est temps d’aller faire un dépistage. Une simple prise de sang suffit, ainsi que le test de dépistage est pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale.

Sinon au cas où votre état de santé ne correspond à aucun cas, votre médecin peut vous prescrire des Vaccins pour seniors (anti-hépatique) dans le but de prévenir le virus responsable.

Hépatite C : bientôt un traitement à moins de 300 dollars

Bonne nouvelle ! L’organisation DNDi (Drug For Neglected Diseases), spécialiste du développement de médicaments, confirme qu’elle va mener prochainement un essai clinique pour un nouveau traitement contre l’hépatite C. Ce dernier va être commercialisé à moins de 300 dollars ! L’affaire est à suivre.

Il est bien de savoir que plus des deux tiers des patients infectés d’hépatite (A, B, C ou autre) voient leur maladie stabilisée grâce aux traitements actuels. De plus, les solutions en cours de développement doivent encore améliorer les chances de succès. Alors, faites-vous dépister !

Hépatite A, B, C : quels symptômes, causes et risques ?
La moyenne des votes pour l’article est : 5 (100%) 8 votes

PARTAGER