Divorce des seniors : est-il un phénomène néfaste pour la santé des aînés ?

669
0
Divorce des seniors

Les chiffres liés au divorce des seniors sont en hausses. En effet, la génération des baby-boomers dépasse les 55 ans ; ce qui induit à une augmentation des cas de séparation dans cette tranche de la population.

Isolement, dépression et envies suicidaires sont les conséquences psychologiques du divorce tardif. Cependant, les cas de soulagements, de libérations et de nouveaux départs sont aussi fréquents après de longues relations matrimoniales tumultueuses.

Quels sont les impacts du divorce sur la santé, pourquoi se séparer après 30 ans de mariage ou plus et quelles sont les solutions pour garder l’esprit alerte après l’acte ?

Le magazine santé du « Mutuelles-comparateur.fr » vous dévoile toutes les bonnes réponses dans ce qui suit.

Divorce des seniors : quelles sont ses répercussions sur la santé des personnes âgées ?

Le divorce des seniors est perçu par les sociologues comme une alternative à éviter absolument.

En effet, cette solution de dernier recours affecte la santé des personnes âgées et engendre des dommages aussi bien psychologiques que physiques.

Le divorce après 50 ans ou plus est à l’origine de :

  • Déclin psychologique : mettre fin à une relation, spécialement de longue durée, peut s’avérer nuisible pour l’esprit. Avoir une personne à ses côtés et s’en séparer du jour au lendemain est une cause majeure de la dépression, de l’anorexie, et même de la schizophrénie.
  • Solitude : vivre seul dans son domicile augmente les risques d’accident domestique comme les brûlures, les chutes chez les personnes âgées ou les tentations suicidaires.
  • Sur-médication : Pour éviter de se sentir coupable ou fautif après un divorce, certains seniors recourent aux antidépresseurs et aux somnifères. Au cas où la personne prend déjà des pilules, cela peut conduire à des cas d’iatrogénie, et même à des hospitalisations urgentes.

Le divorce d’un couple senior fait disparaître un bon nombre d’amis et de relations Il engendre aussi d’énormes pertes d’argent liées aux frais de traitement, d’hospitalisation ou d’admission à une maison de retraite.

De plus, ce phénomène est généralement mal vécu par les enfants et entraînent des complications relationnelles.

Pour cette raison « Senior.mutuelles-comparateur.fr » et de nombreuses associations incitent à bien peser le pour et le contre de la rupture conjugale.

Divorce des seniors : Comment éviter les tracas de santé liés à ce phénomène ?

Le divorce des seniors pour altération définitive du lien conjugal est souvent un choix inévitable. Cependant dans la plupart du temps, il est mal vécu d’un coté et/ou de l’autre. Afin de bien vivre un divorce, il est conseillé aux plus âgées de :

  • Démarrer une nouvelle vie : faire de nouvelles rencontres est une option pour bien vieillir  à coté d’une personne aimée. Le remariage après un divorce est envisageable et permet de vaincre la solitude pendant la vieillesse.
  • Maintenir des liens proches avec ses enfants et ses petits fils : la rupture est généralement à l’origine d’un détachement familial lors duquel les enfants prennent le parti d’un parent contre l’autre. Faire en sorte d’avoir ses enfants et petits fils à ses cotés au moins les week-ends et de partager des activités avec eux est fortement conseillé pour son bien être
  • Recourir à un accompagnement de personnes âgées : s’attacher les services d’un accompagnateur ou accompagnatrice offre en plus d’une assistance à domicile, l’opportunité d’avoir une personne à ses cotés pour surmonter cette épreuve et améliorer sa qualité de vie.

Le divorce des seniors est un choix à respecter, toutefois le mieux est qu’il soit par consentement mutuel après avoir bien étudié la situation. La démarche à l’amiable est plus rapide, plus simple et permet de se quitter en bons termes sans affecter sa santé psychologique ou celles de ses enfants.

Après tout, à 60 ans, il reste en moyenne plus de 20 ans d’espérance de vie ; autant en profiter.

Divorce des seniors : ennemi de la santé psychologique
La moyenne des votes pour l’article est : 4.71 (94.29%) 21 votes