Accueil Conseils mutuelle senior

Prix implant dentaire : quel est le coût moyen des dents artificielles en France et comment leurs tarifs rehaussés sont remboursés par les mutuelles santé ?

27937
0
Prix implant dentaire

Le prix de l’implant dentaire varie entre 800 € et 1900 € en France, soit un tarif moyen de 1350 €/dent (D’après l’association française d’implantologie). Ce coût, particulièrement élevé pour un senior retraité, est dû à plusieurs facteurs (qualité du matériel utilisé, fabrication de couronne, entretien périodique, etc.).

D’une façon générale, comptez 550 € pour la couronne, 250 € pour le pilier prothétique en plus des 1000 € prévus pour l’implant lui-même. À cela, s’ajoutent les frais supplémentaires liés à l’intervention du chirurgien-dentiste et ses honoraires lors de le poser. De ces faits, l’opération d’une pose de dent artificielle y compris l’implant peut couter de 3000 € jusqu’à 8000 €.

Remboursement de la mutuelle

Après l’insertion de l’implant, le dentiste met en place le pilier prothétique suivi de la couronne. Tous ces composants peuvent être sujet de prise en charge intéressante.

La pose d’implant est parmi les actes de soins le plus coûteux et le moins remboursé. Dans ces circonstances, le fait de demander des devis comparatifs sur « Mutuelles-comparateur.fr » permet de trouver une mutuelle santé à prix étudié et qui rembourse bien l’implantologie mais aussi les couronnes, les bridges, les soins dentaires courants et plein d’autres dépenses courantes chez le dentiste.

Dans ce qui suit, le Magazine Santé des seniors met en évidence les causes du prix élevé des implants dentaires, révèle les remboursements possibles et donne un aperçu sur l’efficacité de ce genre de traitement.

Prix implant dentaire : combien coûte l’implantologie et pourquoi les tarifs sont si coûteux ?

Le prix d’un implant dentaire est élevé pour un grand nombre d’assurés, vu la complexité de sa conception et de sa pose qui demande un acte chirurgical à part entière. En plus des tarifs des chirurgiens-dentistes, il faut aussi compter les coûts de la racine artificielle en métal plantée dans l’os, la couronne, le pilier, les radiographies dentaires et la maintenance périodique.

Prix de l’implant dentaire : quel est le tarif complet de l’opération d’implantologie en 2024 ?

La pose d’implant dentaire demande souvent la réalisation de plusieurs actes par le chirurgien-dentiste, ils se font l’un après l’autre sur une durée de 3 à 6 mois selon l’état de la gencive :

Prestations de l’opération Prix minimum Prix maximum
Scanner pré-implantaire 170 € 350 €
Implant avec pilier + vis de cicatrisation 750 € 1550 €
Mise en fonction 0 € 150 €
Inlay « Core » sur implant 260 € 750 €
Couronne sur implant 500 € 1300 €
Greffe osseuse 520 € 3 000 €
Comblement de sinus 500 € + prix du matériau 1000 € + prix du matériau
Total Près de 2700 € Près de 8 200 €

Ce tableau montre à combien peuvent s’élever les coûts de l’implantologie dentaire. Aussi, la plupart des frais mentionnés ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.

De plus, les tarifs des honoraires des dentistes-chirurgiens varient à la hausse vu plusieurs facteurs comme la qualité du matériau utilisé, le nombre de consultations nécessaires, le secteur du conventionnement du praticien, etc.

Cependant, certaines mutuelles, comme celles partenaires à « Mutuelles-Comparateur.fr », proposent des taux et des forfaits annuels pour rembourser en partie toute cette prothèse. Faites vos devis gratuits pour les découvrir en détails.

Tarif implant dentaire : à combien s’élèvent les prix si le traitement concerne la mâchoire complète ?

L’implant dentaire est placé souvent pour remplacer une dent. Toutefois, certains assurés surtout les seniors souhaitent remplacer plusieurs dents et, dans ce cas, les tarifs changent amplement :

  • Deux implants dentaires avec un bridge large pour remplacer 2 à 5 dents peuvent coûter de 2700 € à plus de 7000 €
  • 4 à 6 implants dentaires pour refaire toute une mâchoire coutent en moyenne 30.000 €, tout en prenant en considération l’état de santé des gencives, la mâchoire inverse, etc.
  • Plus de 6 implants pour reconstruire les deux mâchoires coutent au-delà de 40.000 €, tout en ajoutant un séjour hospitalier de courte durée.

Les méthodes de fixation de l’implant dentaire diffèrent selon les causes de la perte des dents (accident, traumatisme, infection, etc.). En effet, 2 types de pose existent :

  • L’implant endostéal, implanté directement dans la mâchoire, c’est le type d’intervention le plus courant
  • L’implant subpériostéal, implanté sur la mâchoire dans des cas rares.

Il est aussi important de savoir que la pose d’un bridge sur 2 implants ou plus peut couter :

Type de Bridges Prix approximatifs
Bridge en céramique sur 2 implants Plus de 4000 €
Bridge en zircone sur 2 implants Plus de 5000 €

Prix implant dentaire : certains assurés préfèrent l’étranger, vu les tarifs low-cost de l’implantologie

Les prix des implants dentaires, les délais d’attente longs et l’indisponibilité des chirurgiens-dentistes dans certaines zones incitent de nombreux patients à se soigner dans d’autres pays. En effet, les prix des implants dentaires dans certaines destinations de tourisme médical attirent de plus en plus de patients. À l’étranger, les tarifs de l’implantologie sont considérablement moins chers qu’en France.

Toutefois, la qualité des matériaux utilisés et le suivi de l’opération dans certains pays (Hongrie, Tunisie, Espagne, Turquie, etc.) sont difficiles à garantir. En plus, poser un implant ou une simple prothèse à l’étranger n’est pris en charge par l’assurance maladie.

La meilleure solution pour poser des implants pour pas cher est de demander des devis auprès des praticiens afin de faire jouer la concurrence entre eux, certains dentistes proposent des tarifs raisonnables grâce à l’importation de matériaux moins coûteux.

Remboursement implant dentaire : de combien est-il par la mutuelle santé face aux tarifs élevés ?

Les mutuelles remboursent les prix des implants dentaires selon des plafonds variables :

  • Avec une formule standard : l’assuré obtient entre 150 et 500 % de la BRSS pour couvrir en partie les frais nécessaires pour remplacer une dent. Dans ce cas, le reste à charge est élevé surtout quand le dentiste applique des dépassements d’honoraires ou utilise des matériaux de premier choix.
  • Avec une formule haut de gamme : le remboursement de l’implantologie est sous forme de forfait qui varie entre 300 à 850 € selon le niveau de garantie choisi. Le reste à charge peut être minime pour une prothèse de prix moyen.
  • Avec le panier de soins 100 % santé : l’implant dentaire se pose avec une couronne au-dessus dont certains types sont couverts en intégralité par le dispositif du « reste à charge 0 ». Cela peut réduire certains restes à charge pour l’assuré.

Pour améliorer les plafonds de remboursement, les assurés peuvent recourir à une 2ème mutuelle (sous forme d’une surcomplémentaire dentaire) dans le but d’avoir un remboursement plus renforcé. Les plafonds prévus, dans ce cas, peuvent atteindre les 1100 €/an.

➔ Exemple réaliste de remboursement d’implant dentaire :

Le patient procède à une pose d’implant chez le dentiste, le montant est fixé à 900 € (pilier, couronne et honoraires inclus) :

  • Le régime de base assume une prise en charge de 75,25 € (sur la base de remboursement de la couronne)
  • À cet effet, l’assuré aura 824,75 € à sa charge. D’où l’intérêt d’avoir une bonne mutuelle dentaire proposant des forfaits élevés pour l’implantologie afin de réduire ce reste à charge important.

Il est bien de savoir que plus de 50 % des patients renoncent aux traitements d’implantologie pour des raisons financières. C’est une raison suffisante pour comparer en ligne les mutuelles santé proposant le remboursement d’implants dentaires en demandant vos devis comparatifs.

Implant dentaire pas cher : les résultats du traitement sont-ils fiables à 100 % surtout pour les patients seniors ?

De nos jours, la pose d’implant dentaire est une opération répandue, efficace et garantie à 95 %. Toutefois, dans peu de cas, l’appareil fait mal à la bouche et le patient sent des douleurs légères à moyennes au niveau de la mâchoire, cela est dû principalement au :

  • Tabagisme et/ou consommation excessive d’alcool
  • Mauvais alignement des dents
  • Infection aux gencives
  • Allergie aux matériaux de fabrication
  • Traitements de chimiothérapie / radiothérapie intenses
  • Etc.

Il peut y avoir des échecs avec les implants dans le cas d’un rejet, d’une gencive fragile après un certain âge ou d’une usure prématurée. Pas de risques particuliers, mais l’intervention de votre dentiste est indispensable pour faire la maintenance nécessaire.

D’ailleurs, lors d’un échec, le praticien peut enlever l’implant en question, nettoyer la partie osseuse et réimplanter dans 90 jours minimum.

Y a-t-il un âge limite à la pose d’un implant dentaire et quels sont ses avantages pour un patient senior ?

La pose d’un implant dentaire n’est pas liée à l’âge. Elle est uniquement tributaire de l’état de santé général du patient. En France, plusieurs opérations d’implantologie ont été réalisées sur des seniors de plus de 85 ans, les résultats sont souvent bons surtout avec l’ajout d’un appareil dentaire ou d’un bridge permettant de protéger les racines des résidus alimentaires.

Au final, c’est au chirurgien-dentiste de décider si un patient à un âge avancé peut supporter la pose d’un implant ou pas. Il décide aussi du moment le plus propice si le patient suit un ou plusieurs traitements médicaux.

La pose d’implant dentaire pour un senior implique des avantages esthétiques et médicaux à la fois. L’implantologie est nécessaire en cas de dents manquantes afin de :

  • Retrouver une mastication normale des aliments
  • Éviter le mouvement des dents adjacentes
  • Empêcher l’apparition de caries et l’accumulation de tartre dans les zones profondes de la bouche
  • Éviter la perte osseuse ou l’inflammation de la gencive qui peut gêner la pose d’un implant ou une couronne sur la zone édentée.

De ces faits, il est clair que l’implant dentaire apporte du confort surtout pour une personne âgée qui a perdu un ou plusieurs dents. Pensez à en parler avec le chirurgien-dentiste afin de connaître les atouts de ce dispositif et les modalités de remboursements possibles.

Implant dentaire : est-ce douloureux de se faire poser une dent artificielle et comment vivre avec ?

Pour que l’implant dentaire ne cause pas de douleur ni d’inflammation, une bonne hygiène bucco-dentaire s’impose. Aussi, il est recommandé de prendre rendez-vous auprès du dentiste pour entretenir l’implant mais aussi les dents naturelles.

Le praticien peut recommander des accessoires adaptés à l’implantologie comme les brosses inter-dentaires, les bains de bouche, les anti-inflammatoires afin de prévenir les affections buccales.

Plus que 500 000 implants dentaires sont posés chaque année en France [selon la mutualité française]. Toutefois, le prix de l’implantologie est toujours onéreux et une bonne mutuelle santé s’impose pour réduire les différents restes à charge.

4/5 - (223 votes)