Accueil Conseils mutuelle senior

Aide à domicile : quelle prise en charge de l’assistance dédiée aux personnes âgées et permettant de couvrir les tarifs des auxiliaires aideurs ?

8578
0
Accompagnement senior

L’aide à domicile est un ensemble de prestations attribué aux personnes âgées en convalescence, à mobilité réduite ou dépendantes. Ce service d’accompagnement est pris en charge par la caisse retraite et certaines mutuelles comme April ou Aésio selon l’âge et les ressources financières du senior demandeur. L’accord de prise en charge par l’assurance maladie et les mutuelles santé se fait :

  • Suite à une hospitalisation en tant que « garde-malade à domicile »
  • Suite à une perte d’autonomie ou une invalidité grave en tant que « service de maintien à domicile ».

Cette aide inclut des services d’assistance en autonomie, en ménage, la préparation des repas, etc. tous dispensés à domicile. Ainsi, les tarifs des auxiliaires de vie qui l’exercent sont calculés par heure et varient selon le niveau d’autonomie du senior demandeur (GIR 3, 2, 1)

À cet effet, le Magazine Senior partenaires de « Mutuelles-comparateur.fr » vous invite à demander un devis afin de lister les mutuelles qui remboursent en partie les tarifs de l’assistant aideur ou même proposent d’augmenter son volume horaire.

Il vous explique ensuite les conditions pour bénéficier de ce service avec une prise en charge complète et les bienfaits de cette prestation pour les seniors en perte d’autonomie.

Prise en charge de l’aide à domicile : comment obtenir le remboursement des tarifs de ce service par la caisse retraite et les mutuelles santé ?

L’aide à domicile pour personnes âgées est attribuée avec une prise en charge selon les ressources financières du senior demandeur et le degré d’invalidité.

À ce niveau, les plafonds de remboursements fixés par le régime obligatoire sont de 833,20 € /mois pour une personne seule et de 1 293,54 € /mois pour un couple, ces montants permettent de confronter les tarifs des services des auxiliaires à domicile et seront versés comme des rémunérations.

Dans certains cas, l’accord de prise en charge par la caisse retraite dépend de la situation sociale du demandeur (seul, handicapé, éloigné, très âgé, etc.), ce qui impacte la participation de la mutuelle ensuite.

D’une façon générale, quand la caisse retraite accepte une demande d’aide à domicile, sa prise en charge est possible selon les 2 scénarios suivants :

  • La caisse accorde à l’assuré un montant pour payer les honoraires de l’assistant envoyé. Ce montant n’est pas cumulable avec l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa).
  • En cas de budget très serré, l’assistant envoyé à l’aide du senior est payé directement par la caisse selon un tarif fixé d’avance et avec un volume horaire bien déterminé.

Suite à l’accord de prise en charge de la caisse retraite, les bonnes mutuelles santé telles qu’April ou Aésio interviennent sur différents niveaux, à savoir :

  • Le remboursement d’une partie des frais en coordination avec la caisse retraite
  • L’augmentation du volume horaire de l’auxiliaire accompagnateur
  • La proposition d’un service d’assistance à domicile privé avec un remboursement forfaitaire

Tarifs de l’aide à domicile : prix des services de l’assistant auxiliaire réservé aux personnes âgées à mobilité réduite

L’aide à domicile est tarifiée principalement selon le degré de mobilité (GIR) du senior demandeur en plus du niveau d’expérience de l’auxiliaire de vie :

Niveau d’autonomie Tarif horaire
GIR 5 et 6 (personne en bonne santé) 10 € à 11,30 €
GIR 3 et 4 (personne en perte d’autonomie légère ou moyenne) 12 € à 14 €
GIR 2 (personne en situation de dépendance lourde) 15 € à 19 €
GIR 1 (personne totalement dépendante) 23 €

Comme le cas des auxiliaires médicaux, les tarifs affichés sont aussi majorés si l’aide à domicile est demandée la nuit ou durant un jour férié. Pour cela, une prise en charge par l’assurance maladie et les mutuelles santé est souvent indispensable pour préserver le budget d’un senior récemment hospitalisé ou dépendant.

Si les ressources sont moindres, des aides financières de l’État permettent, sous certaines conditions, de réduire les coûts :

  • L’exonération de cotisation patronale et de Sécurité sociale
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • La prestation de compensation du handicap (PCH)

Aide à domicile : quels sont les profils qui ont droit à ce service ?

Pour profiter de l’aide à domicile et avoir des remboursements, le senior demandeur doit remplir les conditions suivantes :

  • Avoir au moins 60 ans (certains cas particuliers existent)
  • Avoir des ressources annuelles en dessous des plafonds fixés par la Sécurité sociale : 9 503,89 € pour les personnes seules et 14 755,32 € pour un couple
  • Être en situation handicapante suite à une hospitalisation
  • Être contraint de rester à domicile pour cause d’autonomie, de pathologie lourde, une affection de longue durée, une affection fortement contagieuse, etc.

À présent, près de 1,4 million de personnes âgées recourent aux services d’aide à domicile afin de les assister dans les tâches du quotidien et maintenir leur qualité de vie. Ce chiffre peut facilement doubler à moyen terme au vu du vieillissement de la population.

Aide à domicile : vers qui s’adresser pour l’obtenir avec une prise en charge suffisante ?

Pour demander une aide à domicile remboursée, le senior ou son tuteur s’adresse soit à :

  • La caisse de retraite en cas d’hospitalisation récente en tant que « service de maintien à domicile ».
  • Sa mutuelle santé si elle propose une garantie d’assistance à domicile
  • La mairie de sa commune, et son Centre Communal d’Action Social (CCAS) si les ressources dépassent les plafonds fixés par l’assurance maladie
  • Les associations des bénévoles de l’aide à domicile.

Dans ce qui suit, plus de détails sur les tâches d’aide à domicile et comment elles permettent de garantir le bien-être de la personne âgée en convalescence.

Aide à domicile pour personnes âgées : zoom sur l’assistance à proposer pour bien entretenir les seniors chez-eux

En règle générale, l’aide à domicile de personnes âgées vise à les réintégrer après une hospitalisation, améliorer leur quotidien et les aider à bien vieillir. L’aide et l’accompagnement veillent, de jour comme de nuit, sur le bien-être du senior et propose divers services, à savoir :

  • Garantir une présence permanente et rompre l’isolement ainsi que l’ennui
  • Aider aux tâches ménagères (cuisine, courses, etc.) et à l’habillement
  • Conseiller quant à la gestion du budget (dépenses d’argent)
  • Effectuer les procédures administratives (signatures, paiement des factures, etc.).
  • Accompagner et transporter les seniors dans leurs sorties extérieures
  • Prévenir de certains risques comme les chutes à domicile
  • Aménager le domicile de la personne âgée pour améliorer le cadre de vie et le rendre plus agréable, etc.

Ce service avantageux aux personnes âgées permet d’épauler les seniors face à la perte d’autonomie et aux nouveaux besoins liés à la vieillesse. Ces derniers sont généralement associés à la dégradation de la santé et génèrent des dépenses supplémentaires.

Pour cette raison, le Magazine Senior suggère de choisir une mutuelle adaptée capable de rembourser l’aide à domicile et les autres dépenses médicales d’un senior en situation de dépendance.

4.7/5 - (16 votes)