Accueil Santé & Bien-être Maladie

Incontinence urinaire : traitements et remèdes de grand-mère pour prévenir les fuites d’urine chez les femmes et les hommes âgés

8772
0
Les solutions contre les fuites urinaires

L’incontinence urinaire dite aussi « fuites urinaires » se produit jour et nuit et perturbent la qualité de vie de la personne touchée qu’elle soit homme ou femme. Les fuites d’urine peuvent être les symptômes de maladies et de dysfonctionnements physiques à traiter pour éviter une incontinence chronique. D’ailleurs, des solutions naturelles et des remèdes de grand-mère existent pour réduire ou éliminer ce désagrément.

Le magazine senior de « Mutuelles-comparateur.fr » donne plus de détails sur cette affection agaçante et propose plusieurs astuces pratiques permettant de prévenir les fuites urinaires chez les hommes ou femmes âgées.

Incontinence urinaire : 7 solutions anti-fuite pour les hommes/femmes de plus de 55 ans

L’incontinence urinaire reste stigmatisée et même un sujet tabou. Pourtant, le premier conseil est de consulter un urologue sans attendre pour être soigné. Vous trouvez dans ce qui suit les 7 traitements (naturels et médicaux) les plus efficaces contre ce trouble :

1Evitez de mettre la pression à votre plancher pelvien :

Tout poids supplémentaire sollicite la vessie qui, compressée ou distendue, assume des dysfonctionnements. C’est ainsi que vos sacs de courses et l’excès de poids affaiblissent votre périnée. S’il est aisé de se munir d’un cabas avant de partir au supermarché, il reste plus difficile d’éviter l’adiposité autour de la taille même si elle limite l’action naturelle de la ceinture abdominale.

2Prenez soin de votre vessie :

La caféine, la théine, l’alcool et les épices irritent votre vessie qui ne suit plus les rythmes physiologiques. Votre envie d’uriner ne correspond plus à un besoin réel, les muscles vésicaux s’atrophient. Boire suffisamment d’eau, chaque jour, donne des urines moins concentrées en toxines.

3Eliminez la nicotine :

Si vous avez besoin d’une motivation sérieuse pour arrêter de fumer, sachez que la nicotine a un effet anti-oestrogénique qui affaiblit les tissus de votre vessie. La cigarette serait responsable des fausses envies d’uriner.

4Essayez les anticholinergiques :

Ces médicaments aident efficacement à lutter contre les impériosités associées aux contractions intempestives du détrusor. Vous réduisez les fuites urinaires et allez moins au petit coin.

5Les autres solutions médicamenteuses :

Plusieurs prescriptions visent à décontracter les muscles de la vessie comme les myorelaxants. Le traitement hormonal substitutif, au contraire, renforce la tonicité musculaire et redonne de la vigueur au sphincter.

6La technique de la bandelette :

La bandelette urinaire contre l’incontinence est une option chirurgicale. Sous anesthésie locale, elle a pour objectif le soutien du canal urétral avec une bandelette en polypropylène.

7Le sphincter artificiel :

Ultime solution, cette méthode nécessite une anesthésie générale ainsi qu’une rééducation. Un implant stimule le fonctionnement de votre sphincter.

En outre, l’incontinence urinaire peut être soulagée en faisant tous les jours des exercices pour renforcer votre périnée (Contractez-le une dizaine de fois comme si vous vouliez arrêter d’uriner). D’autre part, évitez les éclats de rire ainsi que les sports qui augmentent la pression abdominale (course à pied, gymnastique, etc.). Pratiquez plutôt la natation, la marche, le Tai-chi, etc.

Il est bon de savoir que les femmes sont davantage concernées par les fuites urinaires que les hommes. Les raisons sont d’ordre gynécologique et il est nécessaire de voir un spécialiste pour soigner les cystites causées par les bactéries.

Quant aux hommes, ils souffrent de plus en plus de l’incontinence révélatrice de cancer de prostate au premier stade. Consulter un praticien sans attendre est le meilleur réflexe. Autant prendre une bonne mutuelle pour être bien remboursé en cas de visite ou de traitement lourd.

Incontinence urinaire : quels sont les remèdes de grand-mère qui traitent les fuites chez les hommes et femmes retraités

L’incontinence urinaire est un trouble qui peut avoir des conséquences négatives sur la qualité de vie et la confiance en soi surtout pour les personnes âgées qu’elles soient hommes ou femmes. Heureusement, il existe des remèdes de grand-mère qui peuvent aider à soulager ce problème :

  • La noix de cyprès : cette plante a des vertus astringentes et vasoconstrictrices, qui permettent de resserrer les tissus et les vaisseaux sanguins de la vessie. Sa consommation se fait sous forme d’extrait mou, de décoction ou d’huile essentielle diluée dans une huile végétale.
  • Le jus de canneberge : ce fruit contient des substances antibactériennes, qui préviennent les infections urinaires, souvent responsables de l’aggravation de l’incontinence. On peut boire du jus de canneberge pur ou mélangé à de l’eau, plusieurs fois par jour.

L’incontinence urinaire n’est pas une fatalité et il est possible de trouver des moyens de la prévenir ou de la soulager parmi ceux susmentionnés. En cas d’une intervention chirurgicale pour la traiter, pensez à découvrir des bonne mutuelles capable de rembourser vos frais hospitaliers en plus des honoraires des médecins.

Fuites urinaires : détails et quelques chiffres sur l’incontinence d’urine chez les seniors

Les fuites urinaires peuvent se produire chez les personnes de tout âge, mais il est plus fréquent chez les personnes âgées. Il existe différents types de maladies urinaires, notamment :

  • L’incontinence d’effort : c’est lorsque des fuites se produisent lors d’efforts physiques tels que la toux, les éternuements, le rire, ou le soulèvement d’objets lourds. Cela est généralement dû à un affaiblissement des muscles du plancher pelvien.
  • L’incontinence par impériosité : aussi appelée « incontinence par urgenturie » ou « hyperactivité vésicale », elle survient lorsque la personne ressent une envie soudaine et irrésistible d’uriner, suivie d’une perte involontaire d’urine. Cela est souvent causé par une hyperactivité de la vessie.
  • L’incontinence mixte : c’est une combinaison des deux types mentionnés ci-dessus, c’est-à-dire que des fuites d’urine peuvent se produire lors d’efforts physiques et en raison de l’impériosité.
  • L’incontinence par regorgement : c’est quand la vessie ne se vide pas complètement, ce qui entraîne un débordement de petites quantités d’urine.

D’une façon générale, les fuites urinaires touchent de plus en plus la population des plus de 70 ans, même si les causes sont variables. Ce trouble gênant touche :

  • 1 femme sur 3 entre 70 et 75 ans
  • 43 à 72 % des femmes vivant en maison de retraite
  • Au moins 7 % des hommes de 65 ans
  • Plus de 28 % des hommes au-delà de 90 ans.

Source : Association française d’urologie

Il est bien à savoir que ce mal porte atteinte à la dignité de la personne. D’ailleurs, des traitements médicamenteux existent et se développent au fur et à mesure pour plus d’efficacité. De nos jours, les dispositifs médicaux, la rééducation périnéale en plus de la chirurgie peuvent traiter complètement l’incontinence urinaire.

4.6/5 - (13 votes)