Accueil Santé & Bien-être Bien-vieillir

Addiction aux jeux d’argent : que faire pour traiter ce problème social et comment détecter et prévenir les symptômes annonciateurs chez les seniors ?

8244
0
Addiction aux jeux d’hasard et d’argent

L’addiction aux jeux d’argent est un problème sérieux qui touche de nombreuses personnes en France en particulier les seniors. Il s’agit d’une dépendance psychologique qui se caractérise par une envie irrépressible de jouer, même au détriment de sa santé, de sa vie sociale, familiale ou professionnelle.

Près de 47 % des personnes sexagénaires annoncent avoir visité un casino ou miser en ligne pendant les 12 derniers mois, ce chiffre confirme que les jeux d’argent et d’hasard tels que le tirage et loterie, les machines à sous, jeux de cartes et poker, pari en ligne, etc. présentent aujourd’hui un loisir quotidien chez eux. Sans oublier l’expansion des jeux mobiles et du « gaming en ligne »

Vu que l’addiction à ce genre de jeux est facile, le magazine santé a fait une analyse détaillée sur le sujet de l’addiction aux jeux d’argent et vous invite à découvrir dans la suite leurs méfaits sur la santé, les traitements possible dès l’apparition de symptômes, ainsi que des consignes de prévention face à l’addiction totale dans la population des plus de 55 ans.

Addiction aux jeux d’argent : des traitements et solutions existent pour s’en sortir dès les premiers symptômes

L’addiction aux jeux d’argent est une maladie qui se soigne. Il existe plusieurs solutions pour s’en sortir :

  • Reconnaître son problème et accepter de se faire aider. C’est le premier pas vers la guérison. Il ne faut pas avoir honte ni culpabiliser, mais au contraire se féliciter d’avoir le courage de changer.
  • Consulter un professionnel spécialisé dans le traitement des addictions. Il peut s’agir d’un médecin, d’un psychologue, d’un psychiatre ou d’un addictologue. Le professionnel pourra évaluer la gravité de l’addiction, proposer un suivi personnalisé et éventuellement prescrire un traitement médicamenteux pour réduire l’envie de jouer ou traiter les troubles associés. Les séances des praticiens mentionnés sont remboursés jusqu’à 300 % BRSS par les mutuelles santé partenaire du blog santé.
  • Participer à un groupe de soutien ou d’entraide. Animé par un professionnel ou par des personnes ayant vécu la même expérience, le groupe permet de rompre l’isolement, de partager ses difficultés, ses réussites et ses conseils, et de bénéficier du soutien et de la solidarité des autres membres.
  • S’appuyer sur son entourage. Il est essentiel de ne pas rester seul face à son problème et de se confier à des personnes de confiance, comme sa famille, ses amis ou ses collègues. Ils peuvent apporter une écoute, une compréhension, un réconfort et une aide concrète (par exemple, gérer son budget ou l’accompagner dans ses démarches).
  • Suivre une thérapie comportementale et cognitive (TCC). Il s’agit d’une approche qui vise à modifier les pensées et les comportements liés au jeu. La TCC permet de comprendre les mécanismes de l’addiction, d’identifier les situations à risque, de développer des stratégies pour résister à l’envie de jouer et de renforcer sa motivation et son estime de soi.
  • Trouver des activités alternatives. Il est important de remplacer le jeu par des activités qui procurent du plaisir, du bien-être et du sens à sa vie. Il peut s’agir de loisirs, de sports, de culture, de bénévolat, etc. Ces activités permettent de se divertir, de se détendre, de se valoriser et de créer du lien social.

L’addiction aux jeux d’argent est un problème qui peut toucher n’importe qui, mais qui n’est pas une fatalité. Avec une prise en charge adaptée et un soutien approprié, il est possible de s’en sortir et de retrouver une vie épanouie.

Addiction aux jeux d’argent : zoom sur les symptômes qui caractérisent les profils addictifs

L’addiction aux jeux d’argent n’est pas toujours facile à détecter, car elle peut se manifester de différentes manières selon les individus. Néanmoins, il existe certains signes qui doivent alerter :

  • Jouer de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps, au point de négliger ses autres activités ou ses obligations.
  • Jouer pour fuir ses problèmes personnels, son stress, son ennui ou ses émotions négatives.
  • Jouer pour tenter de récupérer ses pertes ou pour se sentir euphorique après un gain.
  • Mentir à son entourage sur le temps ou l’argent consacré aux jeux, ou cacher ses difficultés financières liées au jeu.
  • Emprunter de l’argent pour jouer ou avoir recours à des moyens illégaux pour se procurer des fonds.
  • Avoir des difficultés à contrôler son envie de jouer ou à s’arrêter, même quand on se rend compte des conséquences négatives du jeu.
  • Se sentir coupable, honteux ou déprimé après avoir joué, mais continuer malgré tout.
  • Avoir des conflits avec ses proches ou la justice à cause du jeu.
  • Avoir des problèmes de santé physique ou mentale liés au jeu, comme des maux de tête, des troubles digestifs, de l’anxiété, de l’insomnie, etc.

Si vous jouez souvent et vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces signes, il est possible que vous souffriez d’une addiction aux jeux d’argent. Il est important de ne pas minimiser le problème et de demander de l’aide.

Addiction aux jeux d’argent : quels risques sur la santé des seniors ?

Les seniors sont autant concernés par la pratique des jeux d’argent que les autres tranches d’âge. Toutefois, l’addiction à cette pratique peut apparaître comme une solution parfois lourde de conséquences sur leurs santé. Voici les méfaits d’une mauvaise conduite de jeux sur la santé des personnes âgées :

consequences-dependances

Malgré que la pratique de certains jeux d’argent et de calcul engendre un meilleur travail des fonctionnalités cognitives. Néanmoins, l’addiction passive conduit toujours à des résultats dramatiques.

Le magazine Senior.mutuelles-comparateur.fr cite dans ce qui suit des conseils utiles pour éviter de tomber dans la dépendance aux jeux d’hasard et d’argent et garder un mode de vie sain et équilibré.

Conseils supplémentaires pour éviter l’addiction aux jeux d’argent et d’hasard

Suite au vieillissement de la population, le nombre des joueurs accros au poker, aux paris sportifs ou aux roulettes, appelés « joueurs problématiques » dans la science humaine, continue de flamber.
Pour éviter de tomber dans le piège des jeux d’argent et d’hasard, Essayez les conseils suivants :

  • Optez pour les jeux sans mise : jouer au poker avec les amis sans mise d’argent réelle rend l’ambiance amicale et cool, cela est possible même en ligne. Dans ce cas, amusez-vous ! rien à perdre.
  • Occupez votre temps libre différemment en adoptant de nouvelles activités ou les loisirs que vous aimiez pratiquer dans le passé.
  • Parlez de vos préoccupations à vos proches afin de ne pas rester seul et pour trouver du soutien et de l’écoute dans votre entourage.
  • Faites oublier l’argent perdu et pensez à  vous adhérer à une association pour seniors afin de mieux exploiter ses intérêts et faire de nouveaux contacts.
  • Voyagez si c’est possible et découvrez d’autres cultures dans le monde entier, c’est largement bénéfique pour l’esprit.

Si vous cherchez à se divertir et à faire des rencontres, le magazine santé vous présente d’autres tuyaux à l’instar de la pratique d’une activité physique dédiée aux plus de 55 ans.
Les plus recommandées sont l’aquabike, le karaté santé ou la zumba dance. Ces dernières sont adoptées par plusieurs centres de remise en forme et elles représentent un passe-temps divertissant et bénéfique pour la santé.

Souvent, les jeux d’hasard ne font que perdre l’humeur et l’argent, pensez à votre budget et à votre santé. Commencez par trouver,  sur « Mutuelles-Comparateur.fr », une mutuelle avantageuse qui vous accorde les meilleurs remboursements de vos soins médicaux et thérapeutiques en cas de besoin.

4.9/5 - (8 votes)