Accueil Conseils Mutuelle Santé

Réforme de mutuelles 2019 : aperçu sur les mesures appliquées pour les seniors retraités pour la 2ème année depuis 2018

3952
0
Réforme des mutuelles 2019

Les réformes des mutuelles prévues pour la fin de 2018 et tout au long de 2019 concernent :

  1. La fixation des cotisations pour les mutuelles seniors et retraités
  2. La mise en place du dispositif « reste à charge à 0 »
  3. Changement du régime santé des indépendants vers la « Sécurité Sociale pour indépendants » (SSI) au lieu du « RSI »
  4. L’application définitive du plafonnement de remboursements pour certains frais médicaux.

Le magazine santé de « Mutuelles-Comparateur.fr » explique en détails les réformes appliquées et ce qui va changer à moyen terme.

Réforme des mutuelles : récapitulatif de ce qui est fixé durant 2018 et prévu pour l’année 2019

Les réformes des mutuelles ont commencé avec l’ère de Marisol Touraine et continuent en 2019 avec « Agnès Buzyn ». Elles ciblent principalement la couverture médicale des seniors qui voient les prix des mutuelles augmenter à la retraite. Ainsi, les mesures prises par les différentes ministres de santé visent à ralentir, voir même freiner, la flambée des cotisations.

Dès l’année précédente, le salarié retraité peut bénéficier de sa mutuelle santé d’entreprise (rappelons qu’elle est devenue obligatoire en 2016), par le système de portabilité et sans limitation de durée. De plus, l’augmentation des cotisations est fixée à 50% ; comme le montre l’exemple suivant :

  • La part patronale est de 60 € et celle payée par l’assuré est d’une valeur égale => la cotisation totale est de 120 €.
  • La cotisation maximale durant la retraite est de 180 €.
  • Notez bien que les seniors qui disposent de mutuelles santé individuelles risquent d’avoir une hausse des tarifs en 2019 ; L’augmentation est justifiée par la généralisation de la mutuelle entreprise obligatoire, la hausse des prix de certains actes médicaux et l’élévation du nombre de retraités et de leurs frais de santé.

L’année 2019 va commencer à plein régime en matière de réformes et mesures dans le domaine de santé. Outre la revalorisation prévue du PMSS (plafond mensuel de Sécurité Sociale), 3 mesures ont été mis en pratique qui concernent principalement les seniors :

  • L’augmentation des tarifs de consultations : 2 € supplémentaires lèvent le prix d’une visite médicale à 25 € chez les médecins (généralistes). Ainsi, les consultations dites « complexes » sont devenus plus coûteux. D’où l’intérêt pour l’assuré de se rendre chez un praticien conventionné et de choisir une mutuelle adaptée capable d’anéantir les restes à charge.
  • L’augmentation du forfait journalier hospitalier : le forfait journalier est fixé à 20 € (soit une augmentation de 2 €) et l’assuré est tenu à prévoir une formule santé pour l’hospitalisation afin de couvrir le forfait journalier aux frais réels.
  • La suppression du RSI : Le régime santé des indépendants va disparaitre d’ici 2020 ; tous ceux qui y sont affilés vont progressivement changer pour la sécurité sociale des indépendants (SSI).
  • La prise en charge de la téléconsultation : la télémédecine est désormais couverte par le régime de base et les mutuelles santé. En effet, une prise en charge de 70 % du tarif de convention (TC) est appliquée pour la « santé à distance » comme le cas d’une consultation traditionnelle. Cependant, certaines conditions sont à respecter pour en bénéficier.

Le système de santé et de couverture médical va être sujet d’autres mesures dans les mois qui suivent ; et ce, dans le but de préserver les ressources financières de la sécurité sociale et minimiser ses déficits.

Réforme de mutuelle : rappel sur les remboursements médicaux plafonnés avant 2019

Les compagnies d’assurances concernées par la réforme des mutuelles 2017 et/ou le décret instituant les « contrats responsables » ont terminé, à l’approche de 2019, le processus de plafonnement des remboursements de certaines dépenses médicales. Les garanties concernées sont principalement l’optique, les dépassements d’honoraires et l’hospitalisation.

dépenses médicales

Plafonnement des remboursements des mutuelles : quant est-il de son application pour les complémentaires santé des entreprises en 2019

Les plafonnements des remboursements mentionnés ci-dessus (déterminés par contrats santé responsables) étaient mis en pratique durant les années passées. Cependant, certaines entreprises trouvent des difficultés à appliquer ce dispositif qui va être généralisé progressivement jusqu’en fin 2018 et début 2019 ; cela vise à :

  • Faciliter l’accès aux soins pour tous les assurés sociaux.
  • Limiter les dépassements d’honoraires appliqués par les praticiens et les cliniques privées.
  • Lutter contre les hausses des prix de certains appareils médicaux (lunettes, prothèses, etc.).

Mutuelle obligatoire d’entreprise : quels sont ses inconvénients à moyen terme ?

Certes, la mutuelle obligatoire dans l’entreprise va permettre aux seniors actifs de partager les cotisations avec leurs employeurs. Toutefois, 4 inconvénients se présentent :

  1. Elle propose des garanties standards et rarement sur-mesure
  2. La prise en charge de l’hospitalisation peut engendrer des hausses de cotisations, vu qu’une admission dans un centre psychiatrique dure plusieurs mois.
  3. Le cofinancement de la mutuelle peut priver une personne à faible revenu de l’aide à la complémentaire santé (ACS), ou d’autres allocations sociales.

Certes, les réformes de mutuelles étaient bénéfiques pour les seniors retraités en matière de cotisation. Toutefois, les plafonnements de remboursements de certaines prestations médicales sont loin de satisfaire leurs besoins spécifiques (le bon remboursement des verres à correction complexe, la prise en charge des soins de réadaptation, les thérapies de bien-être, etc.).

Dans ce cas, une des solutions envisagées est de souscrire une sur-complémentaire santé, cette dernière offre la possibilité d’être remboursé de l’intégralité des dépenses médicales à un prix pas cher.

Réforme de mutuelles 2019 : vue sur ce qui est prévu pour le nouvel an
La moyenne des votes pour l’article est : 4.7 (94.07%) 27 votes

PARTAGER