Accueil Santé & Bien-être Maladie

Usure des tendons après les 50 ans et mesures de prévention

1840
0
Usure des tendons

L’usure des tendons chez les plus de 50 ans est une atteinte handicapante qui réduit considérablement la mobilité des seniors.

Plus connue sous le nom de tendinite, la maladie touche préférentiellement des zones bien précises du corps. Néanmoins, la médecine physique (rééducation et massages) permet de faire des miracles. Ainsi, les personnes âgées peuvent aisément récupérer et guérir.

Dans la suite, « Senior.mutuelles-comparateur.fr » vous fait découvrir les atteintes tendineuses les plus fréquentes et l’importance de la réadaptation fonctionnelle pour prévenir et guérir les articulations des seniors.

Quelles articulations souffrent le plus de l’usure des tendons après les 50 ans ?

L’usure des tendons chez les plus de 50 ans a comme principal symptôme d’intenses douleurs articulaires accompagnées par une raideur musculaire qui évolue généralement vers une perte de la mobilité du membre touché.

Les articulations les plus concernées par cette altération sont :

  • l’épaule: se sont les tendons de la coiffe du rotateur (ils retiennent le bras dans l’épaule) qui souffrent le plus. Les personnes âgées de plus de 50 ans et qui pratiquent des métiers physiques en soufrent particulièrement.
  • la cheville : l’atteinte est localisée au niveau du tendon d’Achille. Elle est généralement provoquée par une activité physique brusque ou le port inhabituel de talons mal adaptés.
  • le pouce : l’usure touche le tendon fléchisseur qui se prolonge au-dessus du poignet vers le pouce. Les causes les plus courantes sont les mouvements professionnels répétitifs (utilisation de la sourie pour ordinateur, un marteau, etc) ou la pratique de certains passe-temps (tennis, piano, etc).
  • le coude : l’inflammation connue sous le nom de l’épicondylite. Elle est généralement provoquée par le port de grandes charges.
  • le genou : il est concerné par les usures des tendons les plus fréquentes chez les plus de 50 ans. La tendinite se déclare suite à un traumatisme provoqué par une chute du sénior ou à cause d’une sollicitation physique excessive sans échauffement préalable.

L’usure des tendons devient plus fréquente avec l’âge. Très souvent, cette maladie dégénérative évolue vers une incapacité fonctionnelle et des douleurs articulaires prolongées.

Le traitement de l’usure des tendons après les 50 ans est-elle faisable par la réadaptation fonctionnelle ?

L’usure des tendons après 50 ans est considérée à tort comme une inévitable fatalité liée à l’âge. En effet, il y a la possibilité de la prévenir et il existe des méthodes thérapeutiques qui aident à réduire les effets en cas d’atteinte :

La réadaptation fonctionnelle préventive :

Passé un certain âge, la rééducation psychomotricienne est d’une importance capitale pour réduire le risque d’une érosion des fibres tendineuses. En effet, chez les personnes de plus de 50 ans, elle permet de conserver la masse musculaire nécessaire pour réduire la tension sur les tendons. Cette rééducation donne l’occasion d’apprendre à avoir une bonne posture de travail. De plus, elle aide à réduire le risque de chute et autres traumatismes à l’origine de la rupture des tendons.

La réadaptation fonctionnelle thérapeutique :

Cette approche clinique est recommandée pour accompagner les soins médicamenteux prescrits pour l’usure des tendons. En effet, elle aide à retrouver les amplitudes articulaires perdues et à assouplir les membres concernés.

De même, la réadaptation fonctionnelle thérapeutique constitue une étape incontournable du traitement chirurgical en cas de graves atteintes des tendons. Réalisée par un kinésithérapeute ou un médecin spécialisé, ce traitement postopératoire vise à mieux cicatriser et à retrouver la mobilité perdue.

L’usure des tendons chez les seniors nécessite toute un accompagnement pour personnes âgées, en complément des approches thérapeutiques pour conserver ou retrouver toute son autonomie.

De plus, des gestes simples aident à conserver le capital santé ; s’hydrater suffisamment, prévoir de courtes pauses pendant le travail, s’étirer en douceur avant et après tout effort répétitif.

Usure des tendons après 50 ans : membres touchés et thérapies
La moyenne des votes pour l’article est : 4.73 (94.67%) 15 votes

PARTAGER