Accueil Santé & Bien-être Bien-vieillir

Colocation des seniors : Une nouvelle alternative pour améliorer la qualité de vie

1128
2
Colocation senior

La colocation senior est une idée en vogue très appréciée par nos voisins belges et hollandais. Elle est une alternative pour éviter l’admission dans une maison de retraite.

Ce concept repose sur le respect mutuel entre les personnes âgées et l’entraide réciproque dans une atmosphère conviviale.

Dans la suite, le magazine senior de « mutuelles-comparateur.fr » explique en détail le principe de cette cohabitation, révèle ses différents atouts.

Colocation des seniors : Quelles sont les règles de cette cohabitation ?

La colocation senior permet de vivre avec des personnes de la même génération et compatibles pour former un foyer. Elle se fait généralement entre des aînés pour bien vieillir ensemble et satisfaire plusieurs besoins affectifs.

Ce concept repose sur des règles identiques à celles d’une cohabitation classique et répond aux mêmes critères en terme de :

  • bail de colocation : un acte sur lequel tous les intéressés apposent leurs signatures
  • répartition des charges et le partage du loyer
  • prélèvements fiscaux : la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle
  • aides au logement
  • entretien de la résidence

Ces règles sont parfois enfreins pour des raisons de commodité. Pour cela, plusieurs seniors préfèrent avoir des cohabitants jeunes et surtout des étudiants pour améliorer la qualité de vie et prêter main-forte dans les tâches ménagères.

En contre partie, les jeunes colocataires profitent d’un toit pendant l’année universitaire, gratuitement ou contre une petite participation aux frais du foyer.

Colocation des seniors : Est-ce avantageux pour eux ?

La colocation des seniors est encouragée pour ses multiples avantages comme :

  1. Vaincre la solitude des personnes âgées.
  2. Éviter l’isolement social.
  3. Reproduire à des activités culturelles et sportives.
  4. Participer à des activités culturelles et sportives.
  5. Prévenir la précarité financière et réduire les problèmes d’ordre budgétaire
  6. Garder une marge d’indépendance loin de la maison de retraite et des établissements dédiés aux personnes âgées

→ Il est également conseillé de bien communiquer avant de signer le bail et de fixer des règles pour garantir une bonne cohabitation.

Dans la suite, un coup d’œil sur le nouveau concept de cohabitation nommé « cotoiturage », une bonne solution pour mieux vivre et rompre avec la solitude sans payer trop cher.

Le cotoiturage des seniors : une chance de vie ambiante à moindre coût.

Le cotoiturage des seniors est une initiative encouragée par diverses associations et fondations sociales. Ce concept consiste à inviter quelqu’un à vivre chez soi amicalement et sans formalités de location.

Les seniors solo (célibataires, séparés, veufs, etc) se lancent partout dans cette initiative. D’ailleurs, prendre cette décision permet de reproduire un cadre de vie et une ambiance familiale, s’entraider l’un avec l’autre et partager les tâches quotidiennes et les frais du loyer (sous un contrat morale entre eux).

Il est bien de savoir que, grâce au cotoiturage, des centaines de seniors ont pu relancer leurs vies, assurer leur bien-être et gagner des années de bonne santé.

Colocation des seniors : une vie de partage pour retraités
La moyenne des votes pour l’article est : 4.94 (98.82%) 17 votes

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Marguerite

    Je loue une chambre de mon appartement à une jeune étudiante. Elle est intentionnée et m’aide bien dans certaines tâches ménagères. Le problème est qu’elle fait entrer chez-moi plusieurs hommes de son âge et même très vieux… elle dit à chaque fois que c’est sont copain.
    Franchement, je soupçonne autre chose et je tiens beaucoup à ma réputation dans le voisinage.
    Ai-je le droit de mettre fin au contrat de location ?

    • Administrateur du magazine senior

      Bonjour,
      La loi donne la liberté à chacun de vivre comme il le veut tant qu’il ne nuit à personne. Pour cette raison, il est nécessaire d’être sure à 100% que votre locatrice s’adonne à un commerce illicite avant d’agir.
      Si vous tenez à rompre le contrat de location, évitez de lui insinuer vos soupçons au risque d’être poursuivie de calomnie et atteinte à la vie privée d’autrui.

Il n'est pas possible momentanément de transmettre des avis ou commentaires.