Accueil Santé & Bien-être Bien-vieillir

Genoux fragiles : que faire pour les apaiser s’ils lâchent ou craquent de temps en temps ou au quotidien et quels traitements appliquer ?

17164
2
Genoux fragiles

Plusieurs actes préventifs permettent d’éviter le pire quand des genoux fragiles, lâchent ou craquent. Le premier réflexe est d’éviter le vélo et toute autre activité physique qui sollicite trop les membres inférieurs (jogging, ski, etc.). Le deuxième est de consulter un professionnel spécialiste des articulations si les douleurs s’intensifient ou persistent. Le troisième consiste à faire attention à son poids et commencer un régime alimentaire pour diminuer la charge corporelle qui pèse sur le genou qui flanche.

Le magazine senior de « Mutuelles-Comparateur.fr » vous révèle plus d’informations utiles pour soulager les genoux fragilisés par l’âge et le surpoids. Il énonce les causes principales et les réflexes à adopter pour soulager les genoux fragiles.

Genoux fragiles : quelles sont les bonnes astuces pour soulager les douleurs et éviter leur chronicité ?

La pression subie par les genoux équivaut à 4 fois le poids du corps. Cela le fragilise surtout en cas de surpoids. Ainsi, il est important de suivre certaines règles aux résultats bénéfiques :

  • Faire de la marche : une activité primordiale pour exercer les quadriceps et la rotule du genou. (30 min par jour sont suffisantes pour abaisser les douleurs des genoux fragiles)
  • Perdre du poids : en consultation, le facteur poids est systématiquement abordé. Un poids excessif peut augmenter le risque de douleurs et de blessures au niveau des genoux. Un kilo en trop représente une force de 3 kg sur chaque genou.
  • Renforcez les muscles autour des genoux : les exercices de renforcement musculaire soft peuvent aider à renforcer les muscles des jambes, y compris ceux autour des genoux. Des muscles travaillés peuvent fournir un soutien supplémentaire et soulager les articulations.
  • Utiliser des genouillères : une solution efficace pour limiter les douleurs du genou ou renforcer les ligaments ou le ménisque. Aussi, certaines orthèses pour les genoux peuvent fournir un soutien et une stabilité supplémentaires, réduisant les risques de chute.
  • Portez des chaussures confortables : bien ajustées, elles offrent un bon soutien pour les pieds et les genoux. Des chaussures inadaptées peuvent aggraver les problèmes de genoux fragiles.
  • Répéter l’exercice de la chaise au quotidien : assis de façon droite, il consiste à tendre la jambe au maximum, ramener la pointe de pied vers soi, légèrement vers l’extérieur (comme en danse). Tenir la position 6 secondes puis changer de jambe.

Au cas où vos genoux s’enflamment ou se gonflent, Il est recommandé de consulter votre médecin. Ce dernier peut vous orienter vers un ostéopathe, un podologue ou un kiné. Ces spécialistes, remboursés par les mutuelles partenaires du blog, vous enseignent quelques techniques de manipulation pour soulager les problèmes liés aux genoux fragiles ou qui lâchent.

Genoux qui lâchent : quelles sont les principales raisons d’un tel disfonctionnement articulaire et musculaire ?

Les genoux qui lâchent ou craquent lors de marcher est un symptôme lié à la vie moderne, tout comme le mal de dos. Elle est causée principalement par :

  • La faiblesse musculaire : les muscles qui entourent le genou, notamment les quadriceps et les ischio-jambiers, jouent un rôle important dans la stabilité de l’articulation. Une faiblesse musculaire peut provoquer une sensation de lâchage du genou.
  • L’instabilité ligamentaire : des blessures aux ligaments croisés antérieur (LCA) ou collatéraux, peuvent entraîner une sensation d’instabilité et de faiblesse du genou.
  • La lésion méniscale : les lésions du ménisque, qui sont des structures cartilagineuses situées à l’intérieur du genou, peuvent provoquer des sensations de blocage ou de faiblesse lorsque le ménisque est coincé entre les surfaces articulaires.
  • La subluxation rotulienne : la subluxation rotulienne se produit lorsque la rotule sort temporairement de sa position normale dans la gorge du fémur. Cela peut se produire en raison d’un déséquilibre musculaire, d’une faiblesse des structures de soutien ou d’une malformation anatomique.

Dans ces cas, la sensation est désagréable. Cependant, les conséquences sont différentes et seul un médecin peut définir leurs dangerosités et proposer un traitement complet.

Un genou qui lâche est le signe de la fragilisation de l’articulation aux niveaux du pied, et aussi, du dos et le reste du corps. Il est nécessaire de prendre ce symptôme au sérieux vu que dans les deux cas, les maux peuvent être insupportables lors de se tenir debout.

Il est bien de savoir que certains professionnels en médecine préconisent la pratique de l’aquabiking et le port de semelles orthopédiques adaptées. Ces derniers permettent d’équilibrer l’ensemble du squelette afin d’éviter les chutes et les mauvais incidents sur les genoux.

Genou qui craque : est-ce un symptôme d’une affection plus grave ?

Même sans douleurs, un genou qui craque ou qui lâche est souvent un mauvais signe. En effet, une articulation en bonne santé est toujours silencieuse. En activité ou au repos, le craquement peut être le symptôme des affections suivantes :

  • Des problèmes ligamentaires plus profondes
  • Le début d’une arthrose du genou (Consulter comment soulager l’arthrose)
  • Un rhumatisme inflammatoire
  • Désaxement de la rotule, etc.

Il est important de savoir que souvent, un examen clinique est essentiel pour réduire les conséquences liées aux origines des craquements aux genoux. Par ailleurs, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour éviter la perte d’une partie de la mobilité.

Genoux fragiles : est-ce possible de pratiquer le yoga avec ?

Pour les seniors adeptes de Yoga et qui souffrent de genoux fragiles, il est possible de continuer les séances en douceur et adapter les postures qui sollicitent les jambes. Cependant, essayez de suivre les précautions suivants :

  • Écouter son corps : soyez attentif aux sensations de faiblesse ou d’instabilité dans votre genou pendant la pratique du yoga. Si vous ressentez une sensation de lâchage ou de douleur, arrêtez l’exercice ou la posture qui l’aggrave et consultez un professionnel de la santé si les symptômes persistent.
  • Faire attention à l’alignement : assurez-vous d’avoir une bonne posture et un alignement approprié pendant les postures de yoga. Gardez les genoux alignés avec les chevilles et évitez de les surcharger ou de les plier excessivement.
  • Utiliser des supports : si vous ressentez une instabilité dans votre genou, vous pouvez utiliser des supports tels que des blocs de yoga ou des sangles pour fournir plus de stabilité.

Le magazine santé de « Mutuelles-Comparateur.fr » vous conseille de se préoccuper des problèmes liés aux « genoux fragiles » et de consulter au plus tôt pour avoir les traitements adéquats. Vous pouvez aussi comparer les meilleures mutuelles seniors du moment pour être remboursé lors de visiter un professionnel de santé.

3.7/5 - (26 votes)

2 Commentaires

  1. Je souffre des pieds et le médecin m’a prescrit des bas de contention depuis 6 mois. Mais voila, ils coûtent 23€/la paire et aucune ne dure plus de 3 ou 4 jours. Tiens, je me sens riche !
    Donc, je me demandais s’il y a une astuce de mémé qui permet de les garder plus d’une semaine.

    • La meilleure astuce pour prolonger la durée de vie de vos bas de contention est de les laver à la machine, au cycle délicat. L’idéal est d’utiliser le filet de lavage pour ne pas les abimer et de les sécher à plat, à l’ombre sans recourir au sèche-linge.

Comments are closed.