Accueil Conseils Mutuelle Santé

À quel âge une personne est considérée « Senior » par la Sécurité sociale et les mutuelles santé ?

15626
0
mutuelle senior

Une personne est considérée « senior » par l’Etat et les divers acteurs et organismes de santé (Mutuelles, Sécurité Sociale, CPAM, etc.) dès qu’elle dépasse la barre des 55 ans d’âge. En effet, le départ en retraite s’approche et les budgets deviennent plus serrés ; ce qui demande d’avoir une mutuelle adaptée et d’accéder à certaines prestations et dispositifs d’aides sociales.
En effet, l’assurance maladie et les mutuelles répertorient les seniors selon leurs âges exacts :

  • de 55 ans à 69 ans : les mutuelles proposent des offres spéciales seniors à partir de cet âge et leurs garanties sont souvent axées sur les frais d’optique, soins et prothèses dentaires et les hospitalisations.
  • À partir de 70 ans : les complémentaires santé améliorent les prises en charge des médecines douces, l’appareillage auditif, les cures thermales, etc.
  • À partir de 80 ans : d’autres garanties sont recommandées à cette tranche d’âge tel que les soins psychiatriques, l’assistance à domicile ou l’assurance obsèques.

Dans ce sens, Le magazine santé de « Mutuelles-comparateur.fr » liste les garanties et les services santé accordés par l’état dès la cinquantaine. Il révèle aussi comment choisir sa couverture santé complémentaire et cite les pathologies souvent endurées après cet âge.

Santé après 50 ans d’âge : quels sont les services et les prestations dédiés aux aînés ?

Une fois votre 55ème anniversaire fêté, vous êtes considérés senior ; dès lors, plusieurs services et avantages sont à votre disposition par les différents acteurs de la santé.

  1. Prestations sociales de l’Etat :
    • La complémentaire santé solidaire (CSS) : La complémentaire santé solidaire CSS et attribuée sous conditions d’âge, de résidence et de ressources financières.
    • L’allocation personnalisée d’autonomie : elle est recommandée pour les personnes âgées de plus de 65 ans en perte d’autonomie (ou de plus de 60 ans, si elles sont déclarées inaptes au travail).
    • L’aide sociale à l’hébergement en établissement (ASH) : permet de prendre en charge tout ou une partie des frais liés à l’hébergement d’un senior chez un accueillant familial ou en établissement public (Maison de retraite, EHPAD, EHPAA, etc.).
    • La prise en charge à 100 % pour les ALD : Il s’agit d’affections exonérantes dont le caractère est chronique et perturbant. La Sécu accorde aux assurés atteints d’ALD une prise en charge à 100 % pour réduire les restes à charge des traitements prolongés et coûteux.
      → Par ailleurs, les personnes atteintes du Covid-19 sont aussi pris en charge à 100 % par l’assurance maladie
  2. Offres des mutuelles santé :
    • Des formules santé spéciales SENIORS : sont proposées avec des prix de mutuelle étudiés comme le cas des assureurs partenaires de « Mutuelles-comparateur.fr »
    • Les offres « 100 % santé » : obligatoires à proposer par les complémentaires santé, elles permettent de couvrir en intégralité un panier de soins essentiel en optique dentaire et audio. Ceci est dans le but de permettre à un maximum de seniors qui renoncent aux couvertures santé (pour des raisons financières) d’accéder aux soins.
    • Remboursement des soins de confort : ostéopathie, pédicure, cure thermale, etc.
    • Services supplémentaires : protection juridique, assistance médicale, soins à domicile, accompagnement, etc

Il est bien à savoir que certaines entreprises embauchent des profils seniors même après leurs départs en retraite. D’ailleurs, reprendre le travail à cet âge est très sollicité par ceux qui gardent la forme et cherchent des ressources financières supplémentaires. En effet, les plus âgés sont souvent expérimentés, font preuve de maturité et suscitent la confiance des employeurs.

Entre l’affaiblissement de l’organisme humain, l’évolution des exigences médicales, la perte de la mutuelle collective d’entreprise, etc., il est judicieux d’exploiter toutes les possibilités qui permettent de bien-vieillir après 50 ans, tout en préservant le budget.

Vous êtes senior et avez encore des projets à réaliser ? Alors, soyez prévoyants et faites des devis sur « Mutuelles-comparateur.fr » pour trouver la complémentaire santé qui vous convient le mieux.

Mutuelle santé après 50 ans : laquelle choisir pour mieux rembourser les frais médicaux des seniors ?

Les besoins des seniors évoluent et les frais médicaux s’accumulent dès le cinquantième anniversaire. Ainsi, une bonne mutuelle santé s’avère utile, voire indispensable pour confronter toute urgence médicale.

Pour cette tranche d’âge, il est judicieux de choisir une formule santé qui :

  • s’adapte aux besoins des personnes de 50 ans et plus en matière d’hospitalisation, d’optique, de soins dentaires, etc.
  • présente des tarifs pas chers et négociés pour convenir aux seniors ayant des petits budgets
  • couvre les ayants droit de l’assuré (enfants et conjoint)
  • soit sans délai de carence, ni questionnaire médical
  • prévoit des forfaits intéressants pour rembourser les thérapies de bien-être (cure thermale, médecines douces, etc.).
  • rembourse divers frais annexes (bilans, check-up, implants, lunettes solaires, transport médicalisé, hospitalisation à domicile, etc.)
  • propose l’option de surcomplémentaire santé afin de renforcer le remboursement d’un poste médical déterminé.
  • Transformable en une formule « 100 % santé » et appliquant le RAC 0 au cas où le senior le désire

Réunir tous ces critères dans une seule formule est possible lors de faire une comparaison sur « Mutuelles-comparateur.fr » ; ce dernier vous aide à trouver la meilleure offre de mutuelle, tout en respectant vos exigences médicales et budgétaires.

Santé après 50 ans : quelles sont les pathologies liées au vieillissement les plus fréquentes ?

Le magazine santé, vous dévoile la liste des maladies qui sont fréquentes chez les français des plus de 50 ans dans pour les aider à prévenir leurs méfaits :

  • L’arthrose et l’ostéoporose à partir de 55 ans
    Ces maladies articulaires et osseuses génèrent des douleurs et des difficultés à se mouvoir et à utiliser ses membres. L’arthrose reste la principale cause de la réduction de mobilité chez les seniors.
  • Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) à partir de 60 ans
    Les AVC constituent un phénomène préoccupant dans la société. Environ 150 000 personnes sont touchés chaque année et 25 % décèdent peu de temps après une attaque.
  • Les troubles de la continence
    L’incontinence où perte involontaire d’urine touche 40 % des hommes et 28 % des femmes de plus de 70 ans. Cette affection reste encore trop souvent un sujet tabou. Pourtant, des solutions existent pour la prévenir ou, au moins, en limiter les désagréments.
  • Les maladies psychiatriques qui touchent les plus de 70 ans : c’est le cas des dépressions / psychoses soudaines, l’Alzheimer ou la « maladie de parkinson » qui compliquent le quotidien du senior atteint et demandent une assistance en continue.

Garder la forme après 50 ans demande d’être vigilant à son état de santé et de se munir d’une bonne mutuelle senior capable de minimiser tout reste à charge.