Accueil Santé & Bien-être Nutrition

Surmédication : quels sont les symptômes de la surconsommation de médicaments chez les personnes âgées et quels sont les effets indésirables ?

6068
1
Médicaments chez les seniors

La Surmédication (consommation excessive des médicaments) met en danger la santé des personnes âgées avec des symptômes dommageables tels que les chutes, les hémorragies digestives, l’hyper-tension artérielle ou même l’insuffisance rénale.

D’ailleurs, les seniors de 60 ans et plus qui prennent plus que 7 médicaments par jour sont particulièrement exposés. Sur ce dernier point, les experts sont formels ; manger sainement, réduire sa consommation de médocs et pratiquer une activité physique adaptée sont les pierres angulaires d’une bonne santé.

Découvrez, sur le magazine senior de « Mutuelles-Comparateur.fr », les symptômes d’une surconsommation de médicaments chez les personnes âgées et les recommandations qui aide à prendre soins de son organisme et éviter les effets secondaires des produits pharmaceutiques.

Ainsi, n’oubliez pas de demander vos devis en ligne pour découvrir des bonnes mutuelles qui remboursent les frais des admission hospitalières en cas d’intoxication ou iatrogénie médicamenteuse.

Surmédication : zoom sur les symptômes d’une surconsommation de médicaments chez les personnes âgées

Les personnes âgées présentent les premiers victimes de la surmédication suite à une dégradation de l’état de santé, ou tout simplement au vieillissement.
Les symptômes de cette mauvaise habitude qui ne cesse d’augmenter en France sont les suivantes :

  •  L’intoxication médicamenteuse :Elle apparaît lors d’associer plusieurs médicaments à la fois. Elle entraîne le plus souvent des :
    Troubles du système nerveux Troubles du système cardiaque Troubles du système digestif
    Les hallucinations L’hypertension / Hypo-tension Diarrhée / ballonnement
    Les difficultés à se communiquer Augmentation du taux de cholestérol Brûlure d’estomac
  • Les accidents d’iatrogène : Les effets indésirables de la surmédication peut passer des symptômes susmentionnés jusqu’à menacer la santé du senior. Ce le cas d’iatrogénie médicamenteuse qui touche près de 10 % des personnes âgés de plus de 70 ans en France, ce phénomène cause :
    • Des affection gastroduodénale qui survient généralement après la consommation excessive des anti-inflammatoire non stéroïdien.
    • La formation d’ulcère de l’estomac
    • L’hypoglycémie due à l’interaction des antidiabétiques à d’autres médicaments.
    • L’insuffisance rénale
    • Une forte réaction allergique qui apparait souvent lorsque le corps refuse les principes actifs d’un produit.

Il est bien de savoir que certains seniors qui souffrent de plusieurs maladies à la fois peuvent consommer jusqu’à 10 pilules tous les jours, sans oublier la prise volontaire (sans passer par la médecin) des antalgiques ou d’autres produits pharmaceutiques vendus sans ordonnance ou même procurés sur internet. Evidemment, lors d’une iatrogène, une admission hospitalière en urgence est impérative pour éviter les mauvais scénarios.

Surmédication : l’alimentation et le sport pour réduire la consommation de médicaments chez les personnes âgées.

La surmédication des personnes âgées se traite par l’alimentation saine et le sport. En effet, éviter certains nutriments a un rôle primordial pour restreindre les méfaits de certaines maladies et, par la même occasion, réduire la prise de médicaments chez les seniors ainsi que les effets secondaires liés.

Les premiers ennemis à éliminer de son assiette sont le :

  • sel : ce condiment est à proscrire lors de la préparation des plats. Il convient aussi de limiter la consommation d’aliments et d’ingrédients qui en sont riches, comme la restauration rapide, la charcuterie, etc.
  • sucre : il est lié directement au diabète de type 2, ce produit est présent dans presque tous les aliments. Une attention particulière est à accorder aux denrées qui en contiennent de façon cachée comme le pain et les viennoiseries.
  • mets gras : ils sont nocifs pour la santé cardiovasculaire des ainées, les produits les plus riches en mauvais cholestérols sont ceux à bases de graisses animales et d’huile de palme
  • alcool : L’abus des boissons alcooliques représente un danger au sens large pour les plus de 60 ans surtout ceux qui prennent des médicaments quotidiennement, évitez-le pour garder un état de santé stable

Allier l’alimentation saine à une activité physique adaptée est essentiel pour éviter le surdosage de médicaments. L’objectif de reprendre le sport est d’entretenir sa forme et de bien vieillir loin des maladies et des médocs en conséquent. Toutefois, il est conseillé de bien choisir un programme de remise en forme adapté à l’âge. Les activités conseillées pour un senior sont :

Surmédication personnes âgées : y a-t-il une prise en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles  en cas d’iatrogénie ?

Dans la plupart des cas, la surmédication chez les seniors demande une hospitalisation urgente, alors il est possible de solliciter une prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale sous certaines conditions :

  • la nature des troubles : légères, chroniques, sévères
  • le traitement à suivre
  • les soins réglés (consultation ou hospitalisation)

Quant aux mutuelles santé partenaires à « Mutuelles-comparateur.fr », elles complètent cette prise en charge en remboursant :

  • Les consultations des médecins généralistes ou spécialistes y compris les dépassements d’honoraires
  • Les frais des séjours hospitaliers, le forfait journalier, les honoraires des médecins/chirurgiens et même les frais de confort suite à une intervention dans un établissement médical.

Surmédication personnes âgées : quelques chiffres sur ce phénomène et conseils pour l’éviter

La réduction du nombre de produits pharmaceutiques consommés permet de diminuer le risque de tomber dans la surmédicalisation et l’apparition des iatrogénies gériatriques.

evolution

A partir de 60 ans, le nombre de médicaments consommés s’accroit continuellement. Chez les plus de 85 ans, la moyenne est de 5 produits pharmaceutiques prescrits par ordonnance ce qui rend le patient exposé au risque d’une iatrogénie.

Au-delà d’une prescription de 14 médicaments, le foie est impacté par la surconsommation, il supporte mal le mélange jusqu’à développer des cirrhoses.

Les seniors peuvent faire face à ce problème de santé ; il suffit de :

  • recourir à un pilulier pour ne pas prendre 2 fois les mêmes médicaments
  • lutter contre le refus alimentaire chez les personnes âgées
  • informer leurs médecins de tous leurs traitements
  • coopérer avec un seul pharmacien pour éviter la surmédicalisation

Au final, le magazine senior vous rappelle que la prise d’une bonne mutuelle senior est toujours recommandée pour accéder aux soins et faire face aux prix onéreux de certains traitements médicaux.

4.5/5 - (20 votes)

1 COMMENTAIRE

  1. Salut l’équipe,
    Je travaille dans un EHPAD. Je suis en train de préparer un exposé qui porte sur les problèmes de santé relatifs à la surmédication et à l’usage excessif des médicaments génériques. Je confirme cet article et je vais l’utiliser comme source. Je suis preneur de toute autre information concernant la santé des personnes âgées. Merci bien

Comments are closed.