Perte d’autonomie chez les seniors âgés : Comment reconnaître ses signes précurseurs et s’y préparer ?

740
2
Perte d’autonomie chez les seniors

La perte d’autonomie se traduit par la difficulté, voir l’impossibilité, pour une personne âgée d’effectuer par elle-même certains gestes de la vie courante à cause d’un accident, d’une maladie ou tout simplement du vieillissement.

Ainsi, il est judicieux de connaître les signes précurseurs d’une telle situation médicale, à savoir : les chutes, les fatigues rapides, etc., afin de se préparer moralement et matériellement.

Le soutien psychologique est indispensable et le choix d’une mutuelle santé fiable est nécessaire pour rembourser les frais médicaux du senior en perte d’autonomie temporaire ou définitive.

Le Magazine Santé de « senior.mutuelles-comparateur.fr » vous donne plus d’informations utiles pour mieux reconnaître les symptômes annonciateurs d’une incapacité physique.

Quels sont les signes indicateurs d’une perte d’autonomie chez les personnes âgées ?

Les premiers signes de la perte d’autonomie surviennent en général à 65 ans et se manifestent par des difficultés physiques ou psychiques :

  1. Les troubles physiques :
    • une fatigue récurrente inexpliquée
    • piqures et/ou gèles au niveau des membres inférieurs et/ou supérieurs
    • les pertes d’équilibre
    • les chutes répétitives
    • un gain ou une perte de poids brutale
    • un ralentissement de la vitesse de la marche
    • l’incontinence urinaire.

    La plupart des personnes concernées ignorent souvent ces troubles ou les passent sous silence. Alors, redoublez de vigilance !

  2. Les troubles mentaux :
    • préférer l’isolement
    • se sentir faible, incapable, et accablé
    • s’essouffler rapidement lors de monter un escalier, faire du ménage ou du bricolage etc.
    • éviter de sortir et/ou de rencontrer les proches, etc.

Au moindre symptôme, il est recommandé de se renseigner auprès du médecin traitant qui établit un diagnostic précis et vous oriente vers des centres spécialisées. D’ailleurs, des grilles de tests médicaux (appelés GIR) existent et permettent d’identifier à quel degré la personne est dépendante physiquement.

En cas de perte d’autonomie, plusieurs mutuelles remboursent les services d’assistance médicale indispensables. Faites vos devis sur « Mutuelles-comparateur.fr » pour choisir la meilleure.

Perte d’autonomie des personnes âgées : comment préparer le senior pour mieux l’affronter ?

Un senior peut se préparer à une perte d’autonomie annoncée, à l’aide de sa famille. En effet, des solutions existent :

  • un accompagnement continu pour surveiller l’évolution de l’état de santé
  • la domotique et les équipements adaptés installés chez-soi
  • l’hébergement en famille d’accueil ou en maison de retraite médicalisée
  • l’hospitalisation à domicile
  • les services de soins et de rééducations gériatriques, etc.

Pour un senior, rester autonome le plus longtemps possible est primordial pour continuer à vivre sainement. Ainsi, il est important de s’entretenir, tant physiquement que moralement.

Dans ce qui suit, une analyse sur l’attitude des français face à la dépendance liée à l’âge.

Personne âgée en perte d’autonomie : l’âge et l’absence d’accompagnant font-ils peur aux futurs-seniors ?

1,3 million de personnes âgées sont dépendantes en France et 2 autres millions sont en phase de perdre leurs autonomies, selon les statistiques de l’INSEE.

Par ailleurs, une enquête faite par le « Magazine Senior » auprès des personnes entre 40 et 59 ans sur la hantise de perdre l’autonomie avec l’âge révèle les résultats suivants :

  • 64 % d’eux craignent la dépendance et la perte d’autonomie liée à l’âge.
  • 21 % estiment qu’ils sont à l’abri de la dépendance et tout autre problème de santé.
  • 15 % sont sans réponses ou déclarent être désintéressées par ce genre de problèmes.

Ce constat montre que la plupart des français de plus de 50 ans ont peur de perdre d’autonomie.

D’ailleurs, Monsieur Pascal Champvert, directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées confirme :personne âgée en perte d'autonomie

Dans cette perspective, certains moyens permettent de faciliter la vie des personnes dépendantes ou en phase de le devenir :

  • La proximité de la famille et/ou des proches
  • Le dévouement du conjoint et des enfants
  • La colocation senior (entre retraités et jeunes)
  • Les organismes d’aide aux personnes âgées, etc.

Le magazine senior de « Mutuelles-comparateur.fr » informe que des associations proposent des thérapies de groupes ou personnalisées. Ces dernières visent à reprendre confiance en soi.

Perte d’autonomie des personnes âgées – Signes et prévention
La moyenne des votes pour l’article est : 5 (100%) 15 votes

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Dominique

    Bonjour, ma voisine, paralysée à 40%, habite seule dans son appartement, m’a dit qu’elle n’a plus envie de vivre. Elle déprime !
    Je suis fort anxieuse pour elle ! SVP qu’est-ce que vous pouvez me proposer comme solutions pour l’aider ! Merci

    • Admin Magazine senior

      Bonjour Dominique. Le mieux est de lui faire consulter à domicile par un psychiatre et d’alerter les associations les plus proches de chez vous pour l’aider à s’en sortir.
      Si vous pouvez l’inviter à un diner entre amies et lui faire participer à la préparation du repas.
      Le meilleur cadeau que vous pouvez lui offrir est de l’écouter pour extérioriser ses sentiments.

LAISSER UN COMMENTAIRE